Pavillon Noir

Refonte de l’identité visuelle du Pavillon Noir à Aix-en-Provence.

Ce bâtiment aux lignes entremêlées, conçu par l’architecte Rudy Ricciotti en 1999, est un lieu de répétitions et d’apprentissage pour les danseurs mais également une salle de spectacle avec une programmation éclectique de créations internationales. Depuis l’extérieur, on est saisi par la structure en béton noir qui semble être en tension comme peut l’être le corps des danseurs.
À l’intérieur, se trouve un bloc de verre qui permet aux passants d’entrevoir les répétitions, et aux danseurs d’avoir la sensation d’être suspendus au-dessus de la ville.

Ici, la conception de la charte graphique s’appuie sur la structure architecturale du bâtiment. L’identité visuelle joue avec ces lignes aux directions multiples et s’en sert, comme une grille, pour agencer les images. Le programme, lorsqu’il est ouvert, reprend les proportions de la façade principale. Sa couverture, légèrement transparente, est un écho au regard curieux du passant qui aperçoit les mouvements des danseurs à travers le bloc vitré du bâtiment. La typographie utilisée, Space Mono, revêt la linéarité et l’épaisseur de l’ossature de l’édifice. La colorimétrie variée des différents supports évoque les couleurs de la région en s’inspirant notamment de la flore environnante, et ainsi rappelle la diversité des programmations.